[Serie A] : Torino, l'autre club de Turin

Nations, clubs, du monde pro au foot amateur, ici on parle football.

Modérateur: Romain

[Serie A] : Torino, l'autre club de Turin

Message non lupar flow73 » Lun Sep 16, 2013 5:57 pm

Pour ceux que ça intéresse je crée ce sujet pour parler d'un autre championnat, d'un autre club des alpes, d'un autre club à Turin, le Toro ou Torino Football Club. Méconnut a l'étranger, le Toro est pourtant le club le plus populaire a Turin.

Histoire de club :
Le club a été fondé en 1906 par Alfred Dick, tout juste contraint de quitter son poste de président de la Juve. Issu de la fusion entre le Football Club Torinese et des dissidents (staff et joueur) du Foot-Ball Club Juventus, le Torro participe directement au championnat italien et s’installe comme l'ennemi juré de la Juve. Vice champion d'Italie l'année suivant sa création, il faudra attendre 1928 pour le voir remporter son premier championnat.
Mais c'est après la seconde guerre mondiale et avec la prise en main du club par l’industriel Ferruccio Novo que le club connait ses plus belles heures de gloires. Déjà champion en 1943, la guerre interrompt le championnat pendant deux ans. A la fin de la guerre le "Grande Torino" remporte trois championnat consécutif de 1946 à 1948. L'équipe est même en tête et en voie de gagner un quatrième championnat mais la belle histoire s'arrête brutalement, lorsque le 4 mai 1949, l'avion de la plus forte équipe italienne (et même d'Europe) s'écrase contre la basilique de Superga (celle-là même qui abrite les tombes de la famille royale de Savoie). Tous les joueurs sont tués, "Le Grande Torino est mort". Symboliquement, les autres équipes du championnat alignerons des équipes de jeunes jusqu'à la fin de la compétition pour jouer dans les même conditions que le Toro. Le titre de champion 1949 leurs sera attribué a titre posthume. Avec ses cinq titres d'affilé Torino détient encore le record en Italie.
Malgré un titre en 1976 et des coupes d'Italie en 1968 et 1971, le club ne retrouvera jamais la splendeur qu'il avait avant le drame.
Depuis les années 1990 le club fait face a de grosse difficulté financière et oscille entre série A et série B. Torino retrouve pour la dernière fois l'élite a l'issu de la saison 2011-2012.

Le club aujourd'hui :
Torino entame sa deuxième saison consécutive en série A et a pour objectif le maintient. Depuis 2005, le club est dirigé par l'impétueux Urbano Cairo. Un président qui a du mal a refréner ses pulsions, ce qui fait que depuis cinq ans, le club a connut 15 changements d’entraîneur dont cinq pour reprendre celui qui était en place avant. Aujourd'hui et depuis 3 saisons c'est Giampiero Ventura (entraîneur rompu au division inférieur) qui entraîne le club. A 65 ans c'est le doyen des coachs en Italie. C'est lui qui a fait monter le club en série A. Entraîneur assez "vieux jeu" il est connu pour sa rigueur.
La stabilité (sportive et financière) devra être l'objectif du club ces prochaines années.

L'effectif :
Torino était, en juin dernier, dans une situation difficile puisque en soustrayant les joueurs prêté et en co-propriété, le club n'avait que neuf joueurs lui appartenant totalement. Il faut ajouter a cela la suspension pour trois ans de leur gardien Jean-François Gillet pour son implication dans des matchs truqués. Le club a donc du "racheter" ses joueurs en copropriété avant de recruter. Ventura abandonne alors son habituel 424 pour un 352 dont les italiens raffolent.

Avec Gillet suspendu c'est Daniele Padelli qui se retrouve numéro un. Situation inédite pour ce joueur qui depuis le début de sa carrière pro en 2005, aura toujours été remplaçant. Il sera suppléé par Tommaso Berni et Lys Gomis. Le poste de gardien est de loin le point faible de cette équipe.

En défense il a fallut composé avec le départ de leur joueur phare Angelo Ogbonna pour la juve (pour 13 millions tout de même). Du coup l'équipe est passée a trois derrière. Défense très rugueuse qui culmine a 1.87 m de moyenne, composé du solide et international polonais Kamil Glik, de l’uruguayen Guillermo Rodríguez et de l'expérimenté Emiliano Moretti (qui a connu ses plus belles heures avec Valence entre 2004 et 2009) fraîchement arrivé de Gênes. Derrière eux Cesare Bovo (aussi arrivé de Gênes) et le jeune Nikola Maksimovic (prêté par le Red Star Belgrade) essayeront de grappiller du temps de jeu.

Sur les côtés on retrouvera des joueurs plutôt défensif qui occuperont le rôle des ailiers. A droite, c'est l'éternel espoir Italien (il a fait toute les équipes jeunes mais n'a jamais été appelé avec les "grands") Matteo Darmian qui est titulaire. Sur la gauche, c'est un fidèle du Torino Danilo D'Ambrosio (il entame sa cinquième saison au club), pourtant arrière droit, qui est titularisé. Mais Giovanni Pasquale, l'un des meilleurs espoirs du football italien qui, a 31 ans n'a toujours pas explosé, prêté par l'Udinese, compte bien faire parti du onze de départ. Il restera peut-être quelque miette pour le vieillissant et actuellement blessé Salvatore Masiello.

En attendant le retour de suspension en octobre (lui aussi pour le "calcioscommesse") de leur milieu défensif Alessandro Gazzi, c'est le plus tout jeune Giuseppe Vives (33 ans) qui s'y colle. Il est épaulé dans sa tâche par un taulier de la série A, le très polyvalent Matteo Brighi, arrivé de l'AS Rome. Le plus offensif El Kaddouri, prête par Naples et international marocain, complète le trio du milieu. L’international Albanais Migjen Basha pourrait lui aussi prétendre a une place de titulaire. Pour les remplacer il faudra compté sur le jeune Nicola Bellomo (6 buts et 6 passes l'an dernier en série B pour Bari) et l'improbable Alexander Farnerud. Le frère de Pontus (les suporters de Monaco ou Strasbourg s'en rappelle surement) continu son tour d'Europe puisque après avoir évolué a Strasbourg, en Allemagne, au Danemark et en Suisse il s'essaye à la série A.

En attaque, on attendra beaucoup de la recrue phare de cet été, l'espoir italien Ciro Immobile. Auteur de 28 buts en série B il y a deux saisons, il a déçu l'an dernier a Gênes en inscrivant que cinq buts. A lui de prouver qu'il a le niveau de la série A. Il sera pour ça assisté par le récent joueur de la Squadra Azzurra (il était du voyage au Brésil lors de la coupe des confédérations) Alessio Cerci. Auteur de huit buts et douze passes décisives la saison passée pour le club, les performances de l'équipe dépendront beaucoup de lui. Le Toro pourra aussi compter sur des joueurs comme l'argentin arrivé de Sienne Marcelo Larrondo, le dribbleur Riccardo Meggiorini ou le rapide brésilo/italien Barreto (lorsqu'il aura purgé sa suspension toujours pour l'histoire du calcioscommesse) pour palier une éventuelle défaillance de ces attaquants vedettes.

En conclusion, Torino a un effectif assez complet qui promet du beau jeu et qui, je l'espère, devrait leur permettre de se maintenir.
Modifié en dernier par flow73 le Mer Sep 18, 2013 12:07 am, modifié 1 fois.
flow73
Milieu
Milieu
 
Messages: 542
Enregistré le: Mer Jan 02, 2013 12:54 pm

Re: [Serie A] : Torino, l'autre club de Turin

Message non lupar flow73 » Mar Sep 17, 2013 3:01 pm

Un premier résumer.

Lors des deux premiers match le Torino compte une victoire 2-0 contre le promu Sassuolo et une défaite sur le même score à Bergame contre l'Atalanta. Donc un début mitigé...
Pour son troisième match, le Toro recevait le "grand" Milan AC, auteur lui aussi d'un début mi-figue mi raisin.

Les compos :
Torino aligne son équipe type du moment. Padelli est dans les cages. En défense on retrouve Glik et les deux recrue arrivé de Gênes Moretti et Bovo (préféré a Rodriguèz), sur les cotés D'Ambrosio et Darmian. Un milieu a trois avec Brighi et Vives dans un registre défensif (Gazzi étant toujours suspendu) et El Kaddouri en milieu plus offensif. Le duo d'attaque étant composé des intenables Cerci en soutien de Immobile.
Du côté de Milan on notera le grand retour de Kakà (après son passage pas très fructueux au Réal). Sinon les stars sont là, a part peut-être Abate et Matri (sur le banc). Abbiati - Emanuelson, Mexès, Zapata, Zaccardo - Muntari, De Jong, Montolivo - Kakà - Robinho, Balotelli.

Le match :
On passera sur une première mi-temps insipide avec peu d'occasion et une (très) légère domination du Milan.
La deuxième commence beaucoup mieux puisqu'à la 46 ème, sur une magnifique ouverture de Cerci, D'Ambrosio ouvre le score après avoir embrouillé la défense avec ses crochets. Tout se passe parfaitement pour le Toro car a la 71 ème, sur un ballon récupérer en milieu de terrain, Immobile envoye Cerci sur orbite, ce dernier remporte son duel face au gardien. Il reste 20 min et Turin mène 2-0.
Il en fallait pas plus pour énervé le Rossoneri qui assiège le camp turinois. Ventura fait donc deux changement coup sur coup : le très bon mais aussi très énervé Cerci laisse sa place à Larrondo et D'Ambrosio à Pasquale plus défensif. Balotelli manque d'abord de peu la réduction du score mais suite a une action très confuse et à des frappes de Muntari par 2 fois repoussé, le ballon termine tout doucement dans les filets. Le but est très chanceux mais valable malgré les protestations de Padelli qui refuse de rendre le ballon. 86 ème, 2-1 et première échauffourée.
Les Milanais campe dès lors dans la surface des Granata. Lorsque Larrondo se blesse, personne ne met la balle dehors, pas même ses coéquipiers qui l'encourage a continué. Le pauvre Larrondo n'en pouvant vraiment plus s'assoie même sur le terrain pour forcer le changement. Le ballon sort finalement en touche mais Mexès, avec un manque total de fair-play, la joue rapidement empêchant le changement. Sur l'action Pasquale fauche Poli dans la surface de réparation. Le pénalty est indiscutable et Balotelli (comme toujours dans cet exercice) est impitoyable. 90+7, 2-2... Les turinois sont fou de rage contre l’abrite qui n'a pas permit le changement.
Le Milan s'en sort bien dans un match avec une fin très houleuse et dans lequel il ne mérite pas le nul. Ce match n'a pas finit de faire coulé de l'encre chez nos amis transalpin...

Au classement Torino FC est 11éme avec 4 pts et a 3 pts du premier relégable.

P.S. : Larrondo qui s'est blessé n'en rajoutait effectivement pas pour gagner du temps. Il souffre d'une fracture du 5 ème métatarse du pied droit et sera indisponible un mois et demi...
flow73
Milieu
Milieu
 
Messages: 542
Enregistré le: Mer Jan 02, 2013 12:54 pm

Re: [Serie A] : Torino, l'autre club de Turin

Message non lupar flow73 » Jeu Sep 26, 2013 2:23 pm

Un compte rendu des deux dernières journées durant lesquels le Torino aura offert de belles prestations mais au sort différents :

Bologne 1-2 Torino :
Victoire des Granada au Satdio Dal' Ara. Il fallait arriver a l'heure puisque dès la 2 ème minutes d'Ambrosio propulse, de la tête, un centre de Darian au fond des filets. Malgré la domination des turinois, c'est l'expérimenté défenseur central Cesare Natali qui, sur un coup franc, s'y reprend a deux fois pour trompé Padelli. Les compteurs sont remis a zéro, 1-1 après 29 min de jeu. Mais cela n'abat pas les joueurs du Toro qui, suite a un penalty transformé par l’inévitable Cerci, reprennent l'avantage dans les arrêt de jeu de la première mi-temps. Avantage définitif, puisque la seconde période ne sera qu'une domination stérile de Turin.
Belle opération du Toro qui gagne sur le terrain des Rossoblù qui devrait être un concurrent pour le maintient.

Torino 2–2 Hellas Verona :
Match nul des turinois pour ce deuxième match contre un concurrent direct pour le maintient, en trois jours. Du côté de l'effectif, mis a part les joueurs suspendus, seul Larrondo blessé il y a une dizaine de jours manque a l'appel. Une première période faible en occasion durant laquelle il aura fallu attendre la 36éme minute et un penalty transformé par Cerci, suite a une main dans la surface de réparation, pour que le match se débloque. Avantage de courte durée puisque l'argentin Juan Gomez égalise 8 min plus tard. La seconde période est la copie conforme de la première. C'est d'abord Cerci qui suite a un incroyable cafouillage du gardien redonne l'avantage au Granada. Il marque son 5 ème but en autant match et prend a cette occasion la tête du classement des "marcatori". Mais le jeune Jorginho égalise a la 67 ème suite a un penalty litigieux. L'entrée en jeu de l'intenable Immobile n'y changera rien, le promu Gialloblu arrache le point du match nul. Quand aux joueurs du Toro pourront nourrir des regrets et ruminer leurs occasions ratées (notamment deux poteaux)

Au classement le FC Torino compte 8 pts après 5 journées (ça me rappelle un autre club) et est 8 ème. Prochaine rencontre dimanche prochain a 12h30 pour le très chaud derby Turinois. Le Toro se rend sur le pelouse de leur frère ennemi de la Juve, un match a voir.

Un petit mot sur le reste du Calcio. Rudi Garcia ne pouvait mieux débuter son expérience Romaine puisque l'AS Rome est tête avec 5 victoires en 5 matchs. Ils ont 2 pts d'avance sur Naples, qui a connu un coup d'arrêt ce mercredi contre le promu Sassuolo (1-1), et la Juve qui malgrès son calendrier difficile tient le rythme. Suivent l'Inter et la Fiorentina, qui se rencontrent ce soir, a 10 pts. Match important donc pour les deux équipes, il faudra gagner pour raccroché le bon wagon. La Lazio qui a un peu plus de mal en début de saison (deux défaites mais contre la Juve et AS Rome) est 6 ème avec 9pts. Enfin, le Milan AC qui comme la saison dernière connait un début de championnat très difficile est 12 ème avec seulement 5 pts.
flow73
Milieu
Milieu
 
Messages: 542
Enregistré le: Mer Jan 02, 2013 12:54 pm

Re: [Serie A] : Torino, l'autre club de Turin

Message non lupar flow73 » Mar Oct 01, 2013 2:33 pm

Je ne sais pas si il y a beaucoup de lecteur mais je fait quand même le résumé du match du week-end.

Torino 0-1 Juventus :
Dimanche c'était donc le 186 ème "derby della mole", le plus vieux derby d'Italie. Et comme depuis les cinqs dernières rencontres la Juve a gagné, pire même cela fait 11 ans que le Toro n'a pas marqué un but !!!!

Les compos :
Du côté du Torino c'est du grand classique depuis le début de cette saison. On retrouve donc Padelli dans le cage, une défense a trois avec Gilk, Moretti et Rodriguez préféré a Bovo, Darmian et Ambrosio en ailiers, le milieu sera animé par un trio composé de El-Kaddouri, Vives et Brighi et enfin le duo d'attaquant Cerci (meilleur buteur de Serie A) et Immobile duquel on attend toujours le premier but cette saison.
Du côté de la juve Antonio Conte a laissé Pirlo au repos en raison de la ligue des champions mercredi. A la pointe de l'attaque, après Vunic, Llorente et Quagliarella, c'est Giovinco pour son premier match de la saison qui est choisit pour épauler l’indétrônable Tevez. Buffon - Barzagli, Bonucci, Chiellini - Asamoah, Lichtsteiner -Vidal, Pogba, Marchisio - Giovinco, Tevez

Le match :
Pas grand chose a se mettre sous la dent en première période. La Juve domine stérilement et les Granata répondent sur coup-franc. Le match s'animent dès le début de la seconde période, grâce a un but de notre Pogba national, qui reprend une tête, d'un Tevez hors-jeu, propulsée sur la barre. Le reste du match voit la juve continué sa domination. Le Toro, avec un Cerci beaucoup trop esseulé est incapable de se procurer une occasion (zéro tir cadré sur le match), du coup les Bianconeri contrôle facilement la fin du match. La victoire est méritée pour la "Vecchia Signora" malgré un but non valable, dans un derby qui ne restera pas dans les anales.

Au classement Torino chute a la 10ème place a cinq points du premier relégable. Lors du prochain match le Toro ira a Gênes rencontré une équipe de la Sampdoria en grande difficulté. La Juventus (16 pts), quand a elle, s'accroche à la troisième place.

Sur les autres pelouses, la louve (18 pts) continu de caracoler en tête après avoir pulvériser Bologne 5-0 ; Naples (16 pts)reste deuxième après sa victoire 2-0 au Genoa ; l'Inter (14 pts), la Fiorentina (11 pts) et la Lazio (10 pts) continu de cédé du terrain en concédant chacun le nul et le Milan AC se reprend quelque peu en remportant une courte victoire 1-0 contre la Sampdoria, il sont 9ème déjà à 10 pts de l'AS Rome.
flow73
Milieu
Milieu
 
Messages: 542
Enregistré le: Mer Jan 02, 2013 12:54 pm

Re: [Serie A] : Torino, l'autre club de Turin

Message non lupar flow73 » Mar Nov 05, 2013 4:19 pm

Un petit point sur les différents matchs du Torino :

Sampdoria 2-2Torino :
Match nul dans ce duel concernant deux équipes qui joue le maintien. C'est la Samp qui ouvre le score par Sansone, elle parviendra parfaitement à muselé le Toro jusqu'à la pause. De retour des vestiaire c'est Immobile puis l'inévitable Cerci sur pénalty qui donne l'avantage aux granada. Mais en toute fin de match que les blucierchiati vont arracher le nul sur un but d'Eder récemment entrée en jeu. Même si il pouvait espéré mieux le nul est une bonne opération pour le toro. Par contre rien ne va plus pour gêne qui n'a pas encore gagner.

Torino 3-3 Inter :
Le match démarre a cent à l'heure avec le penalty et le carton rouge d'Handanovic dès la 6 ème minute. Une fois n'est pas coutume Cerci rate son penalty. Mais le Toro ouvre néanmoins le score par l'intermédiaire de Farnerud. L'Inter parviendra a rejoint les vestiaires sur un score nul grâce à une retourné acrobatique de Guarin. Dès le début de la seconde période Immobile redonne l'avantage au sien... pendant une minute puisque Palacio égalise à nouveau. C'est ce même Palacio qui permet a l'inter de mené pour la première fois à la 71 ème. Mais un coup franc raté de Bellome trompe Carrizo à la 90 ème et remet les équipes a égalité.
Troisième match sans victoire pour le Toro qui, même si il pouvait espérer mieux en étant en supériorité numérique, est tout de même positif face a un cador du championnat.

Napoli 2-0 Torino :
Naples n'aura pas eu a forcé pour remporté ce match. Deux pénalty très sévère en première période, transformé par Higuain, leur suffise a remporté le match. Le Napoli se contentant de gérer son avantage en seconde période, se montrant dangereux sur contre. Torino n'a rien pu faire face au deuxième du championnat.

Livourno 3-3 Torino
Tout débute très bien pour les granada, contre un concurrent direct pour le maintient, puisque Immobile puis Glik permettent de mener 2-0 au bout d'a peine 8 min de jeu. Mais Paulinho puis Greco remettent les deux équipes à égalité à la pause. Livourne va même prendre l'avantage dans ce match grâce a Emerson a la 63 ème. C'est le très bon Cerci (2 passes décisives et un but) qui remet les deux équipes à égalité grâce à un penalty en fin de match.
Torino ne gagne plus et stagne au classement.

Torino 1-1 AS Roma
Le Toro reçoit une équipe de la Roma invincible et au 10 victoire en autant de match. Et malgré l'ouverture du score de Strootman c'est bien les granada qui domine la première période. Et c'est très logiquement que l'ancien romain Cerci égalise a la 63 ème. 1-1 c'est le score final, la Roma est accroché pour la première fois de la saison par une belle équipe turinoise.

Au classement est 12 ème avec 12 pts à 3pts du premier relégable. En haut on retrouve l'AS Rome avec 31 pts, seulement 3pts derrière (c'est bien peine de gagner 10 matchs de suite) le duo composé de Naple et la Juve (28 pts)s'accroche. Ensuite un premier trou s'est creusé puisque l'inter et la surprenante équipe de Hellas Vérone sont à 6 pts (22 pts), juste devant la fiorentina (21pts). La lazio est décroché 7 ème avec 15 pts et le Milan AC effectue sont plus mauvais début de saison depuis bien longtemps et se classe 11 ème avec 12 pts seulement.
flow73
Milieu
Milieu
 
Messages: 542
Enregistré le: Mer Jan 02, 2013 12:54 pm

Retourner vers L'actualité du football

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité