eTG : le livre " le rêve inachevé "

Toutes les infos sur l'eTG FC, le club des Croix de Savoie.

Modérateur: Romain

Re: eTG : le livre " le rêve inachevé "

Message non lupar dispo74 » Mer Mai 09, 2018 7:03 pm

Hansi74 a écrit:


Et si on était redescendu à la fin de la première saison, peut-être que ça aurait ramené tout le monde à la réalité et à un certain pragmatisme ...et que le club aurait duré, ayant compris sa vraie place et son vrai standing..
Ce n'est pas la première fois que je me fais cette réflexion....Qu'en pensez vous?

Je me rappelle de certains échanges que l'on a eu à cette époque, ici-même, sur ce sujet. Plusieurs fois, j'avais écrit, notamment en évoquant le manque de structures au club, tout comme celui du manque de moyens financiers, que peut-être le club était monté trop rapidement, qu'il avait gravi les échelons trop vite. On me répondait, (à juste raison) qu'une montée ne se refusait pas, et j'étais d'accord avec ça.
Dans le bouquin, l'auteur reste muet sur le trou de 17 millions d'euros. Il parle de 5, voir 8 millions me semble t-il, qui auraient pu être bouchés avec l'apport de Bontaz et celui de Bakhtiar, mais jamais de ces fameux 17 millions qui ont fait la une de la presse au moment du dépôt de bilan. D'où peut venir ce trou abyssal ? Est-ce que son origine se situe dès la première saison en L1 ? signer Poulsen, Kahlenberg, Govou, Leroy ect... ne doit pas rien coûter, même si le directeur s'appelle Trotignon et qu'il a de bons contacts. Est-ce que les dirigeants avaient anticipé certaines entrées d'argent qui ne se seraient pas faites ? est-ce que des risques financiers trop importants ont été pris ? ça, on ne saura jamais. En apprenant ce qui se passait en coulisse, on a comme l'impression que plus le club allait passer du temps en L1, plus la chute serait terrible, c'était inévitable. Est-ce ce trou constaté dans les finances qui aurait (entre autre) provoqué, lui aussi, le départ de Danone ? pas impossible... C'est là qu'on en revient à la question que tu poses << si le club était descendu dès la première année, est-ce qu'on aurait connu cette catastrophe ? >> On peut se poser cette question, effectivement. :septique: Elle aurait été moindre, ça c'est sûr. Après, est-ce que le club serait toujours en vie ? chacun son avis, on ne refera pas l'histoire. :blushing:
C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son que
certains ont l'air brillant avant d'avoir l'air con.
Avatar de l’utilisateur
dispo74
Idole du stade
Idole du stade
 
Messages: 5682
Enregistré le: Dim Fév 06, 2011 12:22 pm

Re: eTG : le livre " le rêve inachevé "

Message non lupar etgman74 » Jeu Mai 10, 2018 1:59 am

dispo74 a écrit:Dans le bouquin, l'auteur reste muet sur le trou de 17 millions d'euros. Il parle de 5, voir 8 millions me semble t-il, qui auraient pu être bouchés avec l'apport de Bontaz et celui de Bakhtiar, mais jamais de ces fameux 17 millions qui ont fait la une de la presse au moment du dépôt de bilan. D'où peut venir ce trou abyssal ? Est-ce que son origine se situe dès la première saison en L1 ? signer Poulsen, Kahlenberg, Govou, Leroy ect... ne doit pas rien coûter, même si le directeur s'appelle Trotignon et qu'il a de bons contacts. Est-ce que les dirigeants avaient anticipé certaines entrées d'argent qui ne se seraient pas faites ? est-ce que des risques financiers trop importants ont été pris ? ça, on ne saura jamais. En apprenant ce qui se passait en coulisse, on a comme l'impression que plus le club allait passer du temps en L1, plus la chute serait terrible, c'était inévitable.


Connaître l'origine exacte de ce trou de 17 millions serait évidemment très intéressant, mais j'ai une autre question qui me taraude bien plus encore depuis près de 2 ans : comment cela se fait-il que la DNCG ait remarqué subitement un trou de cet ampleur, avec une décision finale de rétrogradation (ce qui a aboutit de facto à la liquidation judiciaire et donc à la mort du club), alors que pendant les 4 années de Ligue 1, nous n'avons pas eu la moindre observation à chaque passage devant cette même DNCG, et pas la moindre interdiction de recrutement ou encadrement de la masse salariale... Rien de rien !

Moi-même, devant le fait qu'on passait systématiquement l'examen de la DNCG sans encombre, je me disais qu'on devait donc avoir une gestion plutôt saine financièrement, malgré les dissensions internes au sein du club et les résultats sportifs décevants sur la fin.

Puis retour sportivement en L2 en 2015 et, boum, c'est à partir de là que les ennuis semblent tomber subitement du ciel : la DNCG nous encadre la masse salariale (au mercato de l'été ou de l'hiver 2015, je ne sais plus exactement) puis, à l'issue de la saison 2015-2016, décision de couper la tête du club de manière expéditive, et simulacre d'audience tout aussi rapide pour refuser les 2 plans de "sauvetage" (celui de Bontaz d'un côté, et de l'autre du chef d'entreprise portugais).

On ne m'enlèvera pas de l'esprit que la fin de ce club a été très très bizarre... Plus que bizarre, même, avec un empressement non dissimulé à décider de son sort alors que d'autres clubs comme Sochaux, Lens, Valenciennes ou encore Bastia ont trainé (et trainent encore) des boulets financiers incroyables depuis des années... C'est pas clair du tout, tout ça. Et qu'on ne me dise pas que c'est en moins d'une petite saison seulement de L2 qu'on peut "cramer" 17 millions comme ça, je n'y crois pas une seconde... :rolleyes:

Qu'on apprenne demain qu'un club comme Sochaux et/ou Lens se retrouve rétrogradé en CFA 2 sur décision de la DNCG à cause de leur santé financière respective, ça serait évidemment très triste pour les clubs en question, mais je pense qu'on sera tous d'accord pour dire objectivement que ça ne serait pas une surprise en soi, tellement cela fait des années qu'on entend parler de leurs problèmes (le couperet est d'ailleurs finalement tombé dans le cas de Bastia)....
Alors que pour l'eTG, on a l'impression que tout s'est joué en l'espace de quelques mois, voire semaines.... :rolleyes:
Le fait que l'auteur du livre fasse l'impasse sur ce trou abyssal démontre peut-être justement le caractère pour le moins très "étrange" de toute cette affaire.

Si l'auteur d'un tel livre, ancien administrateur, ne répond pas à ces questions ou n'a pas quelques explications, alors je crains que jamais on n'aura les réponses sur tout ça.... Surtout que l'eau a coulé sous les ponts, depuis, tout le monde est passé à autre chose sauf les quelques irréductibles que nous sommes ici à chercher à comprendre... :drapblanc:
Avatar de l’utilisateur
etgman74
Idole du stade
Idole du stade
 
Messages: 2104
Enregistré le: Sam Mai 04, 2013 11:50 pm

Re: eTG : le livre " le rêve inachevé "

Message non lupar Hansi74 » Jeu Mai 10, 2018 8:43 am

etgman74 a écrit:
dispo74 a écrit:Dans le bouquin, l'auteur reste muet sur le trou de 17 millions d'euros. Il parle de 5, voir 8 millions me semble t-il, qui auraient pu être bouchés avec l'apport de Bontaz et celui de Bakhtiar, mais jamais de ces fameux 17 millions qui ont fait la une de la presse au moment du dépôt de bilan. D'où peut venir ce trou abyssal ? Est-ce que son origine se situe dès la première saison en L1 ? signer Poulsen, Kahlenberg, Govou, Leroy ect... ne doit pas rien coûter, même si le directeur s'appelle Trotignon et qu'il a de bons contacts. Est-ce que les dirigeants avaient anticipé certaines entrées d'argent qui ne se seraient pas faites ? est-ce que des risques financiers trop importants ont été pris ? ça, on ne saura jamais. En apprenant ce qui se passait en coulisse, on a comme l'impression que plus le club allait passer du temps en L1, plus la chute serait terrible, c'était inévitable.


Connaître l'origine exacte de ce trou de 17 millions serait évidemment très intéressant, mais j'ai une autre question qui me taraude bien plus encore depuis près de 2 ans : comment cela se fait-il que la DNCG ait remarqué subitement un trou de cet ampleur, avec une décision finale de rétrogradation (ce qui a aboutit de facto à la liquidation judiciaire et donc à la mort du club), alors que pendant les 4 années de Ligue 1, nous n'avons pas eu la moindre observation à chaque passage devant cette même DNCG, et pas la moindre interdiction de recrutement ou encadrement de la masse salariale... Rien de rien !

Moi-même, devant le fait qu'on passait systématiquement l'examen de la DNCG sans encombre, je me disais qu'on devait donc avoir une gestion plutôt saine financièrement, malgré les dissensions internes au sein du club et les résultats sportifs décevants sur la fin.

Puis retour sportivement en L2 en 2015 et, boum, c'est à partir de là que les ennuis semblent tomber subitement du ciel : la DNCG nous encadre la masse salariale (au mercato de l'été ou de l'hiver 2015, je ne sais plus exactement) puis, à l'issue de la saison 2015-2016, décision de couper la tête du club de manière expéditive, et simulacre d'audience tout aussi rapide pour refuser les 2 plans de "sauvetage" (celui de Bontaz d'un côté, et de l'autre du chef d'entreprise portugais).

On ne m'enlèvera pas de l'esprit que la fin de ce club a été très très bizarre... Plus que bizarre, même, avec un empressement non dissimulé à décider de son sort alors que d'autres clubs comme Sochaux, Lens, Valenciennes ou encore Bastia ont trainé (et trainent encore) des boulets financiers incroyables depuis des années... C'est pas clair du tout, tout ça. Et qu'on ne me dise pas que c'est en moins d'une petite saison seulement de L2 qu'on peut "cramer" 17 millions comme ça, je n'y crois pas une seconde... :rolleyes:

Qu'on apprenne demain qu'un club comme Sochaux et/ou Lens se retrouve rétrogradé en CFA 2 sur décision de la DNCG à cause de leur santé financière respective, ça serait évidemment très triste pour les clubs en question, mais je pense qu'on sera tous d'accord pour dire objectivement que ça ne serait pas une surprise en soi, tellement cela fait des années qu'on entend parler de leurs problèmes (le couperet est d'ailleurs finalement tombé dans le cas de Bastia)....
Alors que pour l'eTG, on a l'impression que tout s'est joué en l'espace de quelques mois, voire semaines.... :rolleyes:
Le fait que l'auteur du livre fasse l'impasse sur ce trou abyssal démontre peut-être justement le caractère pour le moins très "étrange" de toute cette affaire.

Si l'auteur d'un tel livre, ancien administrateur, ne répond pas à ces questions ou n'a pas quelques explications, alors je crains que jamais on n'aura les réponses sur tout ça.... Surtout que l'eau a coulé sous les ponts, depuis, tout le monde est passé à autre chose sauf les quelques irréductibles que nous sommes ici à chercher à comprendre... :drapblanc:


En ce qui concerne tes interrogations sur la DNCG, je tente une petite explication modeste...
Comme beaucoup de clubs fonctionnent avec l'argent qui va venir ( potentiellement ! ), la DNCG est comme le banquier qui a convoqué son client pour un découvert et qui l'écoute lui assurer qu'à la fin du mois, telle somme va tomber, et qu'à partir du mois prochain il va être augmenté etc..etc. :happy:
Là intervient une notion essentielle qui est de savoir si le club a les reins solides...ce sont les actifs dont parle Delaplagne dans son livre.
C'est sûr que si le club possède ses installations, peut avancer 25000 abonnés, 40000 de moyenne par match, un potentiel de 40M€ en joueurs et en jeunes " bankables " + les droits TV qui tombent en fin de saison + la capacité personnelle des dirigeants à couvrir des frais en dernier ressort...
Ces chiffres son fantaisistes mais c'est un exemple...
Alors je ne sais pas les arguments que peuvent aligner les clubs que tu as cités, Etgman, mais j'expliquerais que eTG a été recalé pour ce type de raisons.
Si on prend Troyes qui fait l'aller-retour L1-L2 depuis 6 ans ( et qui a pas l'air de s'en porter plus mal, d'ailleurs ) , ils avaient pu une année s'en sortir par la vente de 2 joueurs importants, comme font beaucoup de clubs.
D'autre part on lit en ce moment que les droits TV vont littéralement exploser avec l'arrivée probable des GAFA dans le jeu. Les clubs de L1 vont voir leur dotation doubler, sinon plus, les joueurs vont valoir de plus en plus cher et seront de mieux en mieux payés et je pense que les clubs en dessous qui auront une très bonne formation reconnue, tireront financièrement leur épingle du jeu par le schéma : jeune formé en interne, bénéficiant à la réserve puis à l'équipe première pendant un certain temps et partant pour un très bon prix par la suite..
( et pas terriblement sous vendu à la va vite, comme cela semble avoir été le cas pour Thomasson :mad: )
Plutôt que d'attendre des millions parachutés par l'avion d'un milliardaire, la formation est un moyen de structurer solidement un club et de lui donner les valeurs dont ont besoin aussi les partenaires pour associer leur image au club.
Hansi74
Buteur
Buteur
 
Messages: 1588
Enregistré le: Mer Déc 24, 2014 2:37 pm

Re: eTG : le livre " le rêve inachevé "

Message non lupar dispo74 » Jeu Mai 10, 2018 9:42 am

La DNCG est indépendante nous dit-on, mais est-ce vraiment la réalité ? Qui finance cette commission ? n'y a t-il pas des directives, tout au moins des "conseils" venant directement de la LFP ? Lens, Bastia ect... autant d'exemples qui posent questions... Les petits clubs ne sont pas souvent épargnés de décisions radicales, la DNCG prend rarement des pincettes et ne fait aucun cadeau si un petit club est en difficulté. Bien sûr, on en revient à la comparaison avec les banques qui ne prêtent qu'aux riches... la LFP ne se plaindra jamais de voir disparaître un club "non intéressant" pour l'image du foot qu'elle veut promouvoir.
Pour revenir à nos 17 millions :sad: je suis comme vous, convaincu qu'ils ne se sont pas envolés uniquement la dernière année. Il me semble que le budget sur la saison de L2 se chiffrait à 18 millions. Même si le déficit s'est très certainement, en partie, creusé au cours de cette même saison, il y a eu obligatoirement des rentrées d'argent (entrées au stade, abonnements, droits télé, marketing, il restait encore quelques sponsors premium, dont MSC, Bontaz et d'autres moins importants, des subventions dont celle du CG, notamment sous forme d'achat de sièges) bref, sans être dans les coulisses du club, on peut tout de même imaginer que ce trou n'a pu se faire en si peu de temps.
Je ne sais pas si un jour j'aurai l'occasion de rencontrer Mr Delaplagne, d'échanger avec lui, peut-être lors d'une dédicace ? si cette opportunité se présente, je lui demanderai ce qu'il pense de ce chiffre surprenant.
C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son que
certains ont l'air brillant avant d'avoir l'air con.
Avatar de l’utilisateur
dispo74
Idole du stade
Idole du stade
 
Messages: 5682
Enregistré le: Dim Fév 06, 2011 12:22 pm

Re: eTG : le livre " le rêve inachevé "

Message non lupar santis » Sam Mai 12, 2018 8:06 am

Pour les X millions de dettes, il n'y avait peut-être que 5 millions de trous à l'instant T, quand le club a été mis en liquidation judiciaire.
Mais avec les différents emprunts, cela pouvait monter à 17 millions.

Et je pense qu'on peut vite atteindre des sommes asse folles dans le foot.
santis
Buteur
Buteur
 
Messages: 1302
Enregistré le: Dim Aoû 10, 2014 10:15 am

Re: eTG : le livre " le rêve inachevé "

Message non lupar Hansi74 » Sam Mai 12, 2018 9:45 am

santis a écrit:Pour les X millions de dettes, il n'y avait peut-être que 5 millions de trous à l'instant T, quand le club a été mis en liquidation judiciaire.
Mais avec les différents emprunts, cela pouvait monter à 17 millions.

Et je pense qu'on peut vite atteindre des sommes asse folles dans le foot.


Oui, c'est vrai..
C'est le problème qu'on retrouve dans nos sociétés plus généralement, concernant l'économie financière. Tant qu'on obligera pas les clubs , les entreprises et plus particulièrement les banques à accumuler et à garder des fonds propres suffisants pour fonctionner, on aura ce genre de dérives.
A la différence qu'on va laisser le " petit club " se planter et on va lui couper la tête...alors que la banque va dire " vous êtes obligés de me renflouer sinon c'est vous qui en subirez les conséquences." :tirelangue: :mad:
Hansi74
Buteur
Buteur
 
Messages: 1588
Enregistré le: Mer Déc 24, 2014 2:37 pm

Re: eTG : le livre " le rêve inachevé "

Message non lupar santis » Sam Mai 12, 2018 4:25 pm

Mais après on en revient toujours au même point avec la DNCG...
A quoi servent-ils? Car cela se savait que le club allait mal financièrement? Et ce n'est pas comme si c'était rare de voir ça...
santis
Buteur
Buteur
 
Messages: 1302
Enregistré le: Dim Aoû 10, 2014 10:15 am
Précédente

Retourner vers evian Thonon-Gaillard FC

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot] et 0 invités